Image Image Image Image Image

Qui sommes nous ?

ASSOCIATION DE LOI 1901, RECONNUE D’INTÉRÊT GÉNÉRAL POUR SES RECHERCHES ACOUSTIQUES ET SES ACTIONS ENVIRONNEMENTALES EN MILIEU MARIN.


JOUER DE LA MUSIQUE AVEC LES BALEINES.

La mission du Shelltone Whale Project est de jouer, improviser, co-écrire et enregistrer de la musique avec les baleines, sublimant à travers cette création commune les fondamentaux de la communication inter-espèce puis d’analyser ces données, tenter de les comprendre et d’étudier les effets de ces chants et sons sur les autres organismes vivants que sont les végétaux, les animaux et les humains.

Sous la surface des Océans, les baleines chantent des chants extraordinairement complexes et délicats, pure expression de leur intense vie sociale et de leur sagesse. Quiconque a approché une baleine et eu la chance d’écouter son chant, a eu la sensation que ces créatures pacifiques ont un immense savoir à découvrir et partager.

Après plusieurs années de collaboration entre ingénieurs acoustiques et biologistes marins, au laboratoire de recherche acoustique de l‘Ecole Centrale de Nantes et à l’Université de Stanford en Californie, l’équipe du Shelltone Whale Project a créé un instrument à vent inspiré de la conque marine qui permet de reproduire le chant des baleines en surface et sous l’eau.

Dans chaque région du globe, les familles de baleines à bosse composent des chants qui leur sont propres. Cependant, chaque année, toutes les baleines de tous les océans ont un chant qui leur est commun, en constante évolution. Les baleines à bosse se souviennent en effet des chants qu’elles ont composés et se les transmettent entre familles de différents territoires. Cette constatation nous laisse imaginer qu’elles font preuve d’une conscience universelle.

Plus encore, les recherches du Shelltone Whale Project ont démontré qu’elles sont capables d’engager une communication inter-espèce avec les hommes par le biais de la musique.

Jouer de la musique avec les baleines nous permet de vivre au quotidien une relation particulière avec elles et ainsi pouvoir les côtoyer, vivre des moments d’intimité avec elles. Ces moments d’intimité nous permettent de récolter une base de données sonores et comportementales. Nous pouvons alors mettre à disposition, organiser, favoriser des travaux de recherche interdisciplinaires ainsi que des créations artistiques dans le monde entier.

Le message est dans le chant.




Bioacousticien marin –  Ethologue – Directeur de recherche du Shelltone Whale Project. Expert au comité scientifique de la Société française de Zoosémiotique

 

Il a rencontré “sa” première baleine à bosse et écouté son “chant” à Hawaii en 1981. Depuis, il a voyagé autour de la planète et navigué dans toutes les mers. Pour établir un contact et initialiser une communication inter-espèce avec les baleines à bosse, la musique est vite devenu une voie évidente.

En 2007 il crée le “Shelltone Whale Project” et obtient la reconnaissance d’intérêt général. Il met au point en deux ans, au laboratoire de recherches acoustique de l’Ecole Centrale de Nantes et à l’université de Stanford en Californie, un instrument de musique à vent qui lui permet de jouer de la musique sous l’eau dans les fréquences des baleines à bosses avec la même tessiture.

De 2008 à 2012, il a testé cet instrument entre le nord de la Californie et l’archipel Hawaiien, avec les baleines à bosse. Les premiers échanges musicaux entre l’homme et les cétacés, sous l’eau, sont nés de ces expériences.

Depuis 2013, il étudie le chant des baleines et contribue à la mise en place d’une banque de données acoustique et photographique des cétacés du jeune sanctuaire Agoa, une aire marine protégée de Guadeloupe, où se reproduisent les baleines à bosse.

Il est venu s’installer dans les Caraibes pour tenter de renouer le « Lien perdu » , c’est désormais la mission principale du Shelltone Whale Project.

baleine-guadeloupe_04
baleine-guadeloupe_03
baleine-guadeloupe_02
baleine-guadeloupe_01